Video: La Savòja a l’ONU a l’8v Forum an sle Minoranse | Entretien informel avec le représentant de la France

O.N.U. – Forum on Minority Issues

Pursuant to Human Rights Council resolution 6/15 of 28 September 2007 renewed by resolution 19/23 of 23 March 2012, a forum on minority issues has been established to provide a platform for promoting dialogue and cooperation on issues pertaining to national or ethnic, religious and linguistic minorities, as well as thematic contributions and expertise to the work of the Special Rapporteur on minority issues. The Forum shall identify and analyze best practices, challenges, opportunities and initiatives for the further implementation of the Declaration on the Rights of Persons Belonging to National or Ethnic, Religious and Linguistic Minorities.

The Forum meets annually for two working days allocated to thematic discussions. Special Rapporteur on minority issues, Ms Rita Izsák, shall guide the work of the Forum, prepare its annual meetings and report on the thematic recommendations of the Forum to the Human Rights Council.

The same resolution has requested the President of the Human Rights Council to appoint for each session, on the basis of regional rotation, and in consultation with regional groups, a chairperson of the Forum among experts on minority issues.

Discours à l’ONU du 24 novembre 2015 à Genève par Roland Coste.
8ème forum sur les minorités


La Savoie à l’ONU 2015


Entretien informel avec le représentant de la France à l’ONU le 24/11/2015

Suite à notre discours du 24 novembre 2015, le représentant de la france, un jeune homme relativement arrogant est venu me voir, afin que nous puissions échanger sur les demandes de la Savoie. Je lui fais part de ma surprise (car cela fait maintenant plus de cinq ans que nous cherchons à entrer en contact avec le gouvernement français), et de mon accord, pour une rencontre informelle.

Lors d’une pause, je suis descendu prendre l’air en compagnie de Stéphane Domagala, Président de l’ANH. Nous étions sur le parvis de l’ONU quand le représentant de la France est venu nous alpager .. En effet, la politesse et la courtoisie ne semblent pas faire partie des coutumes françaises !

Notre échange a eu une durée de 5 minutes environ. Il ne semblait pas trés intéressé par la Bretagne, et ciblait la Savoie.
Ses questions trés dirigées, tentaient de me faire croire que je n’étais pas sur le “bon lieu au bon moment”. Pour lui, il ne voyait pas pourquoi nous nous posions comme minorité. Il a tenté à maintes reprises de me faire dire que nous étions dans une position différente de celle des peuples massacrés et harcelés par leur propre gouvernement.
Je refuse sa logique, et lui fait entendre, qu’il y avait plusieurs niveaux de pressions, de harcèlements et d’intimidation, et que la france n’hésiterait en aucun cas, à nous faire abattre si nous allions trop loin !

En tout cas, il en ressort que la grande peur de la france réside dans le fait que nous pourrions prendre les armes. Je le rassure donc à ce niveau, et lui laisse entendre que les Savoisiens sont pacifistes .. La preuve est que nous sommes là aujourd’hui, et que la non violence est la condition sine qua non pour rester au sein de l’UNPO.
Par contre, je lui dis aussi, que si la france prenait encore 20 ans pour commencer des négociations, je ne garantissais rien, car je ne suis pas devin, et que je n’ai aucune influence sur les Savoisiens. La balle est dans leur camp maintenant !

Son autre question visait la population. Il me disait, que si la population ne suivait pas, cela ne serait pas possible ! Il me parlait donc d’un référendum. Je lui explique quil n’y aura certainement pas de référendum, puisque la france envoie régulièrement ses ressortissants s’installer chez nous ! Ce référendum n’a par conséquent aucun sens !
Je lui fais comprendre, que la france doit rendre ce qu’elle a volé, et que ce n’était pas uniquement la Savoie.

Pour conclure, je lui fais part de mes demandes, ou plutôt des demandes de la Savoie :

1 / Le retrait immédiat de l’armée française du sol de la Savoie
2 / Un rendez-vous avec le Président Hollande, de manière formelle et non pas informelle.

Roland COSTE

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman