Nice et la Provence

Nice-Provence+

En 82 avant notre ère, le Pays Niçois (appelé Province des Alpae Maritimae) est déjà présent; en 879 de notre ère, le Pays Niçois (appelé alors Provence Orientale) fait sécession; en 1038 le Pays Niçois entre dans le Saint Empire Romain Germanique; en 1150 Nice se déclare indépendante; en 1176 le Comte de Provence Alphonse I reconnaît les droits et privilèges des Niçois et obtient ainsi que le Pays Niçois se joigne à la Provence; en 1388, suite aux guerres de successions, le Pays Niçois (appelé d’abord “Terre neuves de Provence” puis “Comté de Nice”) va se dédier à la Maison de Savoie, et intégrer les “Etats de la Maison de Savoie”.

Il y eut, ensuite, quelques périodes d’occupation française et de libération du territoire. Et, finalement, à la suite d’un traité illégal et d’un scrutin inique, le Pays Niçois est annexé par son voisin français en 1860. Malgré un vote massif pour les députés irrédentistes, dans des élections législatives parfaitement régulières, en 1871, le pouvoir français va les annuler (fait unique dans l’histoire de la république) et réprimer cette volonté exprimée légalement dans les urnes en envoyant la troupe contre les Niçois.

Depuis, Nice est maintenue sous la coupe de Paris et de Marseille, malgré sa légitimité historique à exister en tant qu’entité autonome.
(Racines du Pays Niçois)

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman