Hommage à Marguerite Frichelet-Avet, héroïne savoisienne. Dimanche 21 mai 2017

Le 21 septembre 1792, suite è la “convention nationale”, l’armée française avait envahi la Savoie, sans déclaration de guerre, pour y établir la loi révolutionnaire, alors que l’ancien régime des droits féodaux avait déjà été aboli en Savoie.

Dans les vallées des Aravis, la résistance était devenue révolte au printemps 1793. Le 5 mai 1793 les paroisses s’insurgent contre les mesures anti-religieuses. La répression militaire est féroce. Des révoltes éclatent un peu partout.

Marguerite, qui était servante, soignait les blessés et faisait du prosélytisme en faveur de la Maison de Savoie. C’est elle qui sonna le tocsin à Thônes et participa au ravitaillement des combattants en vivres et en munition.

Arrêtée le 9 mai, elle est jugée responsabile du soulèvement de 3000 paysans dans la vallée de Thônes et fusillée par les révolutionnaires à Annecy le 18 mai 1793. Elle mourut en criant « Je meurs fidèle à mon Dieu et à mon Roi. Vive la religion catholique ! Vive le roi de Sardaigne ! Tirez seulement. »

Annecy 18 mai 1793

.

A vos agendas: Marguerite Frichelet aura sa commémoration le dimanche 21 mai 2017 à partir de 10h à Dingy/ Thônes. Nous ferons un pique-nique ce jour-là pour nous retrouver tous ensemble.

.

Organisation : Etat de Savoie, Direction aux Affaires Savoisiennes

Les Etats de Savoie

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman